自由容器
Thomas van Reghem

Mosaique, sculpture (matières mixtes)

Thomas van Reghem est diplômé de l’Ecole des Beaux-Arts de Paris.

Très tôt, il a développé un intérêt pour la sculpture et la façon dont elle questionne les relations de notre existence sociale. Il a aussi fréquenté durant cinq ans l'atelier d’Emanuel Saulnier, il interroge le monde qui l'entoure et la constante nécessité de créer pour exister. Son intérêt pour l'histoire, la géopolitique et surtout la littérature font de lui un artiste nomade en quête d’un terrain à modeler. Il cherche à se réapproprier le monde sensible et à lutter contre  l'impuissance de l’esprit à corréler tout ce dont il est témoin. Marqué par la dualité  et conscient de la perte, il se veut un passeur, un bâtisseur acharné opposé à la destruction. Il fouille les décombres par le choix de ses matériaux et s’implique avec rigueur dans son rôle de collecte fragmentaire de terre, de pépites de la connaissance (la
feuille d’or si chère à l’artiste), de cendres, de carcasses, de verre, de débris, de restes, de fugaces trouvailles.